Façades en gommes bichromatées
     

Façades en gommes bichromatées

Le tirage pigmentaire à la gomme bichromatée est un ancien procédé en photographie. Un mélange de colle vinylique (à l’origine on utilisait de la gomme arabique), de pigment (tel que la terre de Cassel pour les images présentées) et de bichromate de potassium, est étendu sur une feuille de papier de gravure.
Il s’agit d’une technique d’impression à contact où le négatif doit avoir les mêmes dimensions que l’image finale à produire. La feuille au contact du négatif est exposée au rayonnement UV. La lumière a comme effet de fixer les pigments au papier et ceci d’avantage dans les zones transparentes du négatif. Le développement se fait à l’eau où l’excédent de matière est dissolu. L’image s’enrichit en détail et en profondeur par adjonction progressive de couches. Mes images finales sont ainsi composées d’une dizaine de couches.

Le tirage à la gomme bichromatée laisse une liberté d’interprétation de l’image. A travers les couches successives, en variant les dosages et le temps d’exposition, on va créer la lumière, les tons et les contrastes. Chaque image, rigoureusement réalisée à la main, est une pièce unique, impossible à reproduire exactement.